La présidentielle à l’épreuve de l’identité

La rentrée politique de 2017 rappelle que la question de l’identité, non comme enfermement, mais comme définition de l’universel, devra être au cœur des débats de l’élection présidentielle.

En une poignée de jours, nous avons vu le candidat de la droite se définir comme « chrétien » (avant d’être républicain ?), un Vincent Peillon bafouiller au point de mêler laïcité et holocauste (bien qu’il explique que sa pensée se soit emmêlée) et le service public inviter face à Manuel Valls une militante différentialiste d’une association liée au Collectif contre l’islamophobie (sous couvert de débat avec des Français). Lire la suite « La présidentielle à l’épreuve de l’identité »

La présidentielle à l’épreuve de l’identité

À la France silencieuse

« Si les gens sont si méchants, c’est peut-être seulement parce qu’ils souffrent. »
Céline, Voyage au bout de la nuit.

Nul besoin d’une foule d’adjectifs pour décrire la situation que nous avons vécue dimanche soir. 24,85% des suffrages et 24 sièges pour le Front national, une première, tous scrutins confondus.

Je ne regrette pas de m’être abstenu, refusant, entre autres, de cautionner un fonctionnement qui se moque des citoyens et de donner une légitimité démocratique à un Parlement qui n’en a par essence pas et qui agit au service d’une Commission austéritaire.

Lire la suite « À la France silencieuse »

À la France silencieuse

Européennes : l’abstention, un choix de raison

« L’existence d’une nation est un plébiscite de tous les jours, comme l’existence de l’individu est une affirmation perpétuelle de vie. […] Le vœu des nations est, en définitive, le seul critérium légitime, celui auquel il faut toujours en revenir. »
Ernest Renan, « Qu’est-ce qu’une nation ? »

Le Mouvement Républicain et Citoyen ne présentera pas de candidats à l’élection européenne. Il assume ainsi un choix de raison dicté par trente années d’opposition constante à la « construction européenne » et l’aveuglement et les phantasmes qu’elle suscite chez les différents partis.

Plus encore, Jean-Luc Laurent lance un appel au boycott de ce scrutin difficilement identifiable dans le calendrier politique national. Le charcutage de la France en huit euro-circonscriptions sans fondement géographique ou politique est en outre un pied de nez aux électeurs ; le MRC s’est battu pour revenir à une circonscription unique, permettant aux euro-députés français d’incarner une représentation nationale au parlement européen sans malheureusement rencontrer le succès.

Lire la suite « Européennes : l’abstention, un choix de raison »

Européennes : l’abstention, un choix de raison

Réunis pour le KB !

Hier, les Kremlinois ont porté en tête du second tour de l’élection municipale la liste du Kremlin-Bicêtre réuni conduite par Jean-Luc Laurent avec 55,35% des suffrages.

C’est une belle victoire des valeurs que nous portons depuis le début de cette campagne. Cette victoire, c’est celle de nous tous, Kremlinois, qui n’avons pas cédé aux mensonges, à l’intimidation et à la campagne de calomnie portés par une UMP aux méthodes douteuses.

20140331-123658.jpg
Crédits : Vincent Rousseau.

Il nous faut maintenant travailler pour une ville ambitieuse, harmonieuse et citoyenne tout en continuant une gestion saine des finances communales. Les projets sont nombreux pour continuer la dynamique de progrès dont a fait preuve le KB depuis 1995 sous l’impulsion de Jean-Luc Laurent. Les Kremlinois peuvent compter sur la volonté des élus chevènementistes et apparentés de servir sans faille l’intérêt général.

La gauche rassemblée est fière et honorée de cette nouvelle victoire qui l’oblige dans son action au service de ses concitoyens pour vivre au mieux le Kremlin-Bicêtre réuni demain.

Réunis pour le KB !